Loader

Meilleur Logiciel de récupération de données

Top 20 des meilleurs logiciels de récupération de données

Voici les logiciels de récupération de données les plus efficaces. Certains sont gratuits, d’autres payants (de 45 à 300 euros). Les logiciels gratuits sont assez méritants pour les plus petites pannes mais leurs résultats sont assez aléatoires : des dossiers vont parfois manquer ou bien les arborescences seront totalement désorganisées, il faudra passer des nuits blanches à réorganiser tous ses fichiers en les renommant…

Parmi les logiciels de récupération de données payants, ce ne sont pas les plus chers qui sont les plus performants ! Chacun a ses particularités propres et agit dans un contexte bien précis de dysfonctionnement non matériel. Le paramétrage de ces logiciels peut être très laborieux avant d’obtenir un résultat parfait. Il faut parfois tester des dizaines de combinaisons possibles et entre chaque combinaison il faut scanner le disque pendant plusieurs heures. D’un logiciel à l’autre la vitesse de traitement des fichiers peut être multipliée par 5.

Remontez vos manches, soufflez un bon coup… C’est parti !

 

4 règles d’Or avant de vous lancer dans votre propre récupération de données

 

1

N’installer jamais le logiciel de récupération de données sur le disque Système qui contient vos données. Installez le logiciel sur une autre partition, sinon une partie des données que vous recherchez serait irrémédiablement écrasée.

2

N’enregistrez jamais vos nouvelles données sur la partition qui contient vos données perdues. Écrasement définitif garanti de vos anciennes données !

3

Ne changez pas la structure de votre partition, ni sa taille ou son format. Basculer d’un format PC (NTFS), Mac (HFS+) vers un Linux (EXT4) serait fatal pour toutes vos données, sans exception.

4

N’utilisez jamais de logiciel de récupération de données si votre disque dur est en ERREUR SMART. Vous ne feriez qu’aggraver la panne et créer de nouveaux secteurs défectueux par centaines.

 

Les cas dans lesquels le logiciel de récupération de données va aggraver la panne

En cas de bruit suspect, disque reconnu une fois sur deux, disque lent ou disque qui chauffe anormalement, Windows ou Mac OS qui gèle et qui plante aléatoirement avec un écran bleu… Avec tous ces symptômes, scanner son disque pendant plusieurs heures peut provoquer une panne mécanique irréversible (le disque se met alors à claquer de manière séquentielle). La conséquence la plus grave c’est la création de sillons / rayures par les têtes de lecture sur la surface des plateaux (photo ci-dessous). C’est encore plus vrai si le disque est en erreur SMART. Pour savoir si un disque dur est en erreur SMART, il suffit d’activer la fonction SMART du disque dur dans le BIOS de l’ordinateur et/ou d’utiliser un shareware comme Active SMART. La fonction SMART ne fonctionne pas avec la plupart des disques durs externes USB, il faut connecter votre disque dur sur une nappe IDE ou SATA interne à l’ordinateur.

 

Continuer à faire tourner un disque dur pendant plusieurs heures avec un logiciel de récupération de données peut entraîner une panne mécanique et la création de profondes rayures sur les plateaux internes.

 

Si votre disque dur n’est reconnu ni dans le BIOS, ni dans le Gestionnaire de périphérique de l’ordinateur, s’il claque ou devient de plus en plus lent, alors le logiciel de récupération de données ne vous est d’aucune utilité. Il faut confier votre disque dur à une société de récupération de données qui travaille votre disque dur en salle blanche (annuaire des Entreprises de récupération de données dans le monde entier). Le coût est de plusieurs centaines d’euros, voir de plusieurs milliers d’euros s’il s’agit d’un système RAID en plusieurs disques. Nous vous conseillons par exemple nos amis de chez Chronodisk que nous avons eu l’occasion de solliciter plusieurs fois ces dernières années (merci pour leur aide et leurs conseils !), ils sont d’ailleurs devenus partenaires Techniques du Guide. Vous pouvez calculer le prix d’une récupération de données dans leur laboratoire en utilisant tout simplement cet outil :

 

En quelques clics vous calculez le prix d’une récupération de vos données perdues en fonction des critères de panne.

 

Si le logiciel de récupération de données ne vous donne pas un résultat parfait, si l’arborescence des dossiers est incomplète, s’il manque des dossiers et que les fichiers sont en vrac avec des noms erronés… Ou tout simplement si trop de fichiers sont corrompus, l’entreprise de récupération de données vous donnera toujours un meilleur résultat qu’un logiciel de récupération de données. Normal, c’est e métier ! Ça peut valoir la peine pour des données importantes effacées puis écrasées avec la réinstallation d’un système d’exploitation (Windows, Mac ou Linux).

 

Logiciels de récupération de données GRATUITS

Si votre budget ne vous permet pas l’achat d’un logiciel payant, généralement plus performant et plus complet à configurer selon votre panne logique/logicielle, voici un choix de logiciels gratuits qui vous dépanneront si vous avez effacé ou perdu des fichiers.Dans presque tous les cas vous pourrez vous considérer satisfait du résultat lorsque les fichiers sont fonctionnels à plus de 99%, les noms des fichiers et leur emplacement d’origine dans leur dossier doivent être également totalement intacts. Dans le cas contraire, changez de logiciel et testez à nouveau un scan de votre disque dur ou seulement de la partition concernée.


EaseUS Data Recovery Wizard

Efficacité de la récupération de données : ★★★★☆

Facilité du logiciel : ★★★★★

EaseUS Data Recovery Wizard Free est un utilitaire vous permettant de récupérer les fichiers perdus sur disque dur, clé USB et carte mémoire ainsi que les smartphones, appareils photosLecteurs de musique et autres supports de stockage suite à une suppression, un formatage, un crash de logiciel, un virus ou une perte de partition. Il vous suffit de quelques clics pour retrouver ce qui a été perdu. C’est un logiciel facile d’utilisation destiné à tout les utilisateurs quel que soit leur niveau d’expertise. Il existe en version gratuite et payante pour les professionnels.

EaseUS Data Recovery Wizard


ADRC Data Recovery Software Tools

Efficacité de la récupération de données : ★★☆☆☆

Facilité du logiciel : ★★☆☆☆

Cet utilitaire contient une panoplie de fonctionnalités permettant à ses usagers de récupérer les données perdues, et ce sur plusieurs variétés de lecteurs et de systèmes. Avec une interface des plus simples à comprendre, il est conçu pour convenir à tous les types d’utilisateurs. Donnant un maximum de contrôle à ses usagers, il peut créer une image du disque dur et copier les fichiers des disques endommagés. Il peut par ailleurs cloner le disque et permettre à l’utilisateur de restaurer et de réviser les paramètres initiaux de son lecteur. De plus, son installation est facile et sa taille est petite.

ADRC Data Recovery Software Tools


FreeUndelete

Efficacité de la récupération de données : ★★☆☆☆

Facilité du logiciel : ★★★★

Ce logiciel est un programme qui récupère les données perdues en cas de suppression de fichiers. Si par mégarde les données ont été supprimées d’un fichier NTSF (par défaut sur Windows NT, 2000 et XP), d’un fichier FAT16 ou FAT32, cet utilitaire, très facile d’utilisation, est tout indiqué !

 Free Undelete


Glary Undelete

Efficacité de la récupération de données : ★★★☆☆

Facilité du logiciel : ★★★☆☆

Puissant, facile d’utilisation et complètement gratuit, cet utilitaire peut récupérer des fichiers qui ont été supprimés de la corbeille, dans une fenêtre DOS et à partir de Windows Explorer. Il permet aussi de restaurer des fichiers qui ont été pulvérisés par des virus ainsi que des pannes majeures. Fonctionnant sur Windows 95/98/Me/XP/2003 et Vista, il supporte tous les fichiers provenant des systèmes Windows, à partir du disque dur ou du lecteur de disquettes.

Glary undelete


Panda Recovery

Efficacité de la récupération de données : ★★☆☆☆

Facilité du logiciel : ★★★☆☆

Ce logiciel récupère les fichiers qui ont été supprimés de la corbeille de façon définitive, les fichiers supprimés en utilisant la fonction shift+supprimer, permettant d’outrepasser la corbeille ainsi que les fichiers supprimés sur DOS. Il supporte par ailleurs tous les types de fichiers, des images en passant par les films ou les simples documents.

 Free Undelete


PC INSPECTOR File Recovery

Efficacité de la récupération de données : ★★★☆☆

Facilité du logiciel : ★★★★

Cet utilitaire, très performant, supporte les fichiers de système FAT de tous types ainsi que les NTSF. Il trouve les partitions automatiquement, même si les fichiers sont endommagés ou supprimés. En outre, il supporte les sauvegardes de fichiers récupérés sur des lecteurs en réseau et récupère même les dossiers dont l’entrée d’en-tête (header entry) n’est plus disponible, fonction qui n’est pas offerte par plusieurs de ses compétiteurs.

Pc inspector File Recovery


Recuva

Efficacité de la récupération de données : ★★★★

Facilité du logiciel : ★★★★

Par les créateurs du populaire CCleaner, ce logiciel gratuit propose de récupérer les fichiers qui ont malencontreusement été supprimés de l’ordinateur. Il supporte les fichiers qui ont été définitivement supprimés de la corbeille ainsi que les images ou tous autres types de fichiers, incluant les fichiers qui ont été effacés de la carte de mémoire d’un appareil photo digital ou d’un lecteur MP3. Il peut même restaurer les fichiers éliminés par les virus ou les pannes majeures.

 Recuva


SoftPerfect File Recovery

Efficacité de la récupération de données : ★★☆☆☆

Facilité du logiciel : ★★★★

Totalement gratuit et des plus pratiques, cet utilitaire restaure les fichiers accidentellement supprimés des lecteurs de disquettes, des disques durs, des périphériques USB, des cartes SD et CF ou te tout autre support de stockage de données. Il assure la récupération de la plupart des types de fichiers, même compressés et cryptés. Il est très facile d’utilisation et ne nécessite pas d’installation.

SoftPerfect File Recovery


TestDisk

Efficacité de la récupération de données : ★★★★★

Facilité du logiciel ★★☆☆☆

TestDisk est un des logiciels « open source » les plus puissants pour traiter et résoudre certains problèmes de partition très spécifiques. C’est un utilitaire qui peut aussi s’avérer dangereux pour une partition si vous le paramétrez de manière incohérente. Il est particulièrement efficace pour restaurer des partitions perdues mais il ne s’agit pas à proprement parler d’un logiciel de récupération de données. Testdisk ne s’utilise qu’en ligne de commande DOS (pas d’interface graphique) et peut donc en rebuter plus d’un.

TestDisk


TOKIWA DataRecovery

Efficacité de la récupération de données : ★★☆☆☆

Facilité du logiciel : ★★☆☆☆

Cet utilitaire gratuit est conçu pour récupérer les fichiers supprimés par erreur, même les ceux radiés de la corbeille. Il supporte les fichiers sur FAT12, FAT16, FAT32 et NTFS, même s’ils sont compressés ou cryptés. Il ne nécessite aucune installation et est portatif.

TOKIWA Data Recovery


Undelete Plus

Efficacité de la récupération de données : ★★☆☆

Facilité du logiciel : ★★★★

Le logiciel Undelete Plus s’avère un moyen assez efficace et rapide de récupérer et de restaurer des fichiers supprimés par erreur. Il permet aussi de recouvrer les fichiers effacés de la corbeille ou éliminés de façon permanente sous la fonction de Windows shift+supprimer. Il fonctionne sous les systèmes d’exploitation de Windows (95/98/NT/2000/XP/2003/Vista) et supporte tous les types de fichiers de Windows, sur disque dur ou sur lecteurs de disquettes, et même les images venant de CompactFlash, MultiMedia, SmartMedia et de cartes digitales sécurisées. Il ne demande pas d’installation et il est portatif.

 Undelete Plus


 

Logiciels de récupération de données payants

Ces logiciels ne sont pas gratuits mais offrent une bonne efficacité et, en général, un bon support de la part du fabriquant. En fait, nous suggérons de ne prendre aucune chance si vous avez perdu des fichiers vraiment importants. Même s’il ne sont pas gratuits, ces logiciels performants vous offrent les meilleure chances de récupérer des documents qui peuvent avoir une valeur inestimable.


Recover My Files
(70 à 120€)

Efficacité de la récupération de données : ★★★

Facilité du logiciel : ★★★☆☆

Le logiciel Recover my files de l’entreprise Get Data est conçu pour vous aider à récupérer les fichiers qui ont été supprimés définitivement de la corbeille, mais aussi ceux qui ont été perdus des suites d’un formatage inopiné ou d’une corruption survenue des suites d’un virus, d’une infection, d’une panne ou d’un arrêt inattendu de l’ordinateur, le tout rapidement et facilement.

 Recover my files


Handy Recovery
(85€)

Efficacité de la récupération de données : ★★☆☆

Facilité du logiciel : ★★★☆☆

La compagnie SoftLogica innove en nous présentant son produit Handy recovery. Cet utilitaire, se classant parmi les premiers de sa catégorie, offre plusieurs éléments de qualité à ses usagers, lui permettant ainsi de se démarquer de la concurrence.

Handy Recovery 


BitMart Restorer2000
(22 à 50€)

Efficacité de la récupération de données : ★★★☆☆

Facilité du logiciel : ★★★☆☆

L’utilitaire Restorer2000 Data Recovery de la compagnie Bitmart est sans aucun doute l’un des produits conçus à des fins de récupération de données les plus efficaces sur le marché. Offrant un excellent rapport qualité/prix, il est tout indiqué pour restaurer ou récupérer les fichiers qui sont supprimés par erreur ou éliminés du disque dur de l’ordinateur.

 BitMart Restorer 2000


Data Rescue 3
(75€ logiciel PC, 89€ logiciel Mac)

Efficacité de la récupération de données : ★★★☆☆

Facilité du logiciel : ★★★★★

sur le disque dur. Il n’y a pas plus simple pour tenter la récupération de ses données effacées ou perdues, très peu de paramétrages à faire, les opérations sont entièrement automatisées.

Deux versions du logiciel disponible, l’un pour PC l’autre pour Mac. Vient avec un CD bootable, ce qui permet de lancer l’application sans l’installer.

Data Rescue 3


DiskInternals Recovery
(75 à 225€)

Efficacité de la récupération de données : ☆☆☆

Facilité du logiciel : ★★★☆☆

Deux versions du logiciel disponible, l’un pour PC l’autre pour Mac. Vient avec un CD bootable, ce qui permet de lancer l’application sans l’installer sur le disque dur. Il n’y a pas plus simple pour tenter la récupération de ses données effacées ou perdues, très peu de paramétrages à faire, les opérations sont entièrement automatisées.

Diskinternals recovery


Data Recovery Software
(35 à 96€)

Efficacité de la récupération de données : ★★★☆☆

Facilité du logiciel : ★★☆☆☆

Un des logiciels les plus populaires. Plusieurs options intéressantes.

Data Recovery Software sous win7


OnTrack EasyRecovery
(89 à 500€)
Efficacité de la récupération de données : ★★☆☆☆
Facilité du logiciel : ★★★★


Ontrack est un des spécialistes les plus anciens de la récupération de données. Plusieurs versions du logiciel disponibles. Les versions complètes sont assez dispendieuses. Quelle que soit la version du logiciel le paramétrage est extrêmement difficile à configurer pour obtenir le meilleur des outils proposés.

Ontrack  EasyRecovery


Quick Recovery
(37 à 97€)

Efficacité de la récupération de données : ★★☆☆☆

Facilité du logiciel : ★★☆☆☆

Logiciel pour Windows (FAT et NTFS). Le logiciel est efficace, l’aide est bonne, mais le prix est relativement dispendieux.

 Quick recovery


R-Studio 8
(37 à 135€)

Efficacité de la récupération de données : ★★★★★

Facilité du logiciel : ★★★☆☆

Supporte Windows mais aussi Linux (Ext2FS) Unix (UFS) et Mac (HFS HFS+ et le tout nouveau format AFS). Moins facile d’utilisation que d’autres logiciels populaires, mais une bonne aide disponible et très efficace.


Stellar Phoenix
(116 à 156€)

Efficacité de la récupération de données : ★★★☆☆

Facilité du logiciel : ★★★☆☆

Supporte les systèmes de fichiers FAT16, FAT 32, FAT, NTFS et NTFS, HFS, HFS+, logiciel efficace et simple d’utilisation mais il faut acheter un logiciel pour chaque type de formatage, cela peut s’avérer très dispendieux si vous avez plusieurs partitions hétérogènes.

Stellar Phoenix


VirtualLab Data Recovery
(30 à 112€)

Efficacité de la récupération de données : ★★★☆☆

Facilité du logiciel : ★★☆☆☆

Supporte toutes les versions de Windows. Solution complète mais pouvant être dispendieuse selon la version choisie.

 VirtualLab Data Recovery


ZAR
(45€)

Efficacité de la récupération de données : ★★★★★

Facilité du logiciel : ★★☆☆☆

Sans doute l’un des plus puissants logiciel de récupération de données sur le marché, et tout particulièrement pour les systèmes RAID. Mais une interface d’utilisation peu conviviale. Supporte toutes les versions de Windows et offre un support limité pour Linux. Le logiciel est entièrement automatisé mais le paramétrage est aussi parmi les plus complexes, avis aux experts seulement, les résultats sont parfois étonnants mais les scans sont particulièrement longs car le logiciel effectue plusieurs niveaux successifs d’analyses. C’est le logiciel du bidouilleur par excellence, nuits blanches en perspective pour optimiser la récupération de vos données…

Zar

Ressources

Ressources diverses

Liste de ressources reliées à la récupération de données ou à l’informatique en général.

Courte introduction en anglais

Visitez notre petite section anglaise « data recovery« . Vous y trouverez entre autres quelques liens qui pourraient vous être très utiles. Une grande partie de l’information relative à la récupération de données n’est disponible qu’en anglais sur Internet.

Quelques articles

  • Prolongez la vie de votre disque SDD – Le Blog français de la récupération de données nous donne ses trucs et astuces pour optimiser les performances de ces disques à mémoire flash qui équipent de plus en plus d’ordinateurs portables, Mac notamment.
  • 5 erreurs à ne pas commettre – Kroll Ontrack, entreprise américaine spécialisée dans la récupération de données, nous expose 5 erreurs à ne pas commettre lors d’une perte de données.
  • S.M.A.R.T. – Introduction à la technologie S.M.A.R.T., technologie conçue pour prévenir la perte de données!

Ressources et Liens divers

  • Wikipédia – La récupération de données
  • 01net – vidéo sur la récupération de données

 

 

L’erreur SMART d’un Disque dur

News

SMART, pour Self-Monitoring Analysis and Reporting Technology, est une technologie permettant la surveillance d’un disque dur et prévoyant une potentielle défaillance à venir. La fonction SMART tente d’anticiper une panne en se basant sur de nombreux paramètres statistiques : température des composants, distance entre la tête de lecture et les disques magnétiques, nombre de tentatives requises pour la lecture d’une donnée… SMART est très pratique pour prévenir la perte de données mais encore faut-il en activer le pouvoir dans le BIOS…

 

Le mode SMART de Hard Disk Sentinel

 

Un disque dur peut toutefois souffrir d’une défaillance imprévisible. Une défaillance imprévisible serait par exemple un composant électrique qui cesserait brusquement de fonctionner. Évidemment un système SMART ne serait pas en mesure d’aider dans ce cas. Par contre, il est généralement admis que 60% des pannes d’un disque dur sont prévisibles et donc peuvent être détectées à l’avance par cette technologie.

 

Notons que la technologie SMART est en constante évolution. Lors de sa création, elle ne vérifiait que la validité des données demandées par le système d’exploitation alors que, de nos jours, elle utilise les périodes de repos du disque dur pour aller valider plusieurs autres paramètres.

 

Message d’erreur SMART au démarrage d’un PC

 

SMART n’est pas une technologie parfaite. En effet, il manque de standards de fabrication et les fabricants de disques durs n’implémentent pas tous SMART de la même manière. Certains ne vérifient pas les mêmes paramètres que les autres. De plus, il est possible qu’une carte-mère compatible SMART ne soit pas en mesure de bien communiquer avec un disque dur apparemment compatible SMART. L’idéal est donc de vérifier à l’avance la compatibilité réelle de son disque dur et de sa carte-mère, ainsi que d’utiliser un logiciel SMART capable de bien gérer le disque dur acheté.

 

Les détails du contrôle SMART affichés sous système FreeBSD

 

La technologie SMART présente un dernier inconvénient : elle réduit les performances du disque dur. Pour calculer les paramètres du disque dur nécessaires aux messages d’avertissement SMART, il faut en effet plus de traitements que si SMART était désactivée. C’est pour cette raison d’ailleurs que le BIOS d’un ordinateur est souvent configuré par défaut pour désactiver cette technologie.

 

Le Contrôle SMART doit être activé dans le bios du PC.

5 erreurs à ne pas commettre lorsqu’on veut récupérer les données d’un disque défectueux

La perte de données informatiques peut mettre un utilisateur dans l’embarras le plus complet. En effet, on estime que la majorité des pertes de données sont causées par une erreur humaine, plutôt que par le dysfonctionnement d’un logiciel ou d’un ordinateur. Afin de contrer les risques de perte, voire même le dysfonctionnement le plus complet de votre ordinateur, voici quelques conseils pratiques vous permettant d’agir en toute tranquillité d’esprit.

 

1 – Le changement de pièces à l’aveugle

Quelques fois, lorsqu’un disque dur s’avère défectueux, l’usager préfère s’en procurer un autre de qualité égale dans le but de changer les parties non-fonctionnelles du disque initial. À sa grande surprise, il se retrouve avec un double problème, puisque le nouveau disque supplante le disque initial avec ses propres renseignements et caractéristiques. Les deux disques ne sont, en général, aucunement compatibles l’un avec l’autre. Ainsi, l’usager obtient habituellement des résultats catastrophiques, entraînant un dysfonctionnement complet de l’ordinateur ou la totale perte des donnés. Dans ce type de cas, il est fortement recommandé de faire appel à un expert plutôt que d’élaborer sa propre médecine et ce, dans le but d’éviter toute embûche susceptible de faire perdre la totalité des données.

 

Des têtes de lecture d’un disque dur cela ne se change que sous environnement contrôlé et décontaminé de toute poussière (cette fameuse chambre blanche ISO 3 ou 5)

 

2 – La restauration de fichiers sur le même support

Il n’est pas rare de voir des usagers effacer la totalité de leur disque dur dans le cadre de certains cas de pertes de données informatiques. Ces derniers effectuent ensuite une restauration des données suite à une sauvegarde antérieure. S’en résultent parfois des suites des plus décevantes : Une perte partielle ou totale définitive des données. Si la sauvegarde n’est pas à jour, ou pire, si elle n’a tout simplement pas été faite, les données seront pratiquement perdues à jamais ! Pour contrer cette expérience désagréable, mieux vaut effectuer une restauration sur un support alternatif, afin d’en évaluer la pertinence et le bon fonctionnement.

 

3 – Passer son disque dur au sèche-cheveux

Si par malheur votre disque dur est imbibé de liquide, inutile d’employer un sèche-cheveux pour régler le problème. Ce faisant, le liquide adhérera plus rapidement aux parois du disque, risquant de le détruire définitivement. Pour éviter d’endommager d’avantage ce dernier, faites-le plutôt parvenir encore humide à des experts en la matière. Ces derniers seront en mesure d’effectuer une meilleure récupération des données et ainsi, vous éviteront le pire.

4 – Abuser des utilitaires intrusifs

Quelques fois, dans le doute, les usagers auront recours à des programmes utilitaires qui sont intégrés aux systèmes d’exploitation (CHKDSK par exemple), pensant qu’il s’agit simplement d’une erreur système. En réalité, si le disque est abîme et qu’un tel programme est lancé, cela risque de détériorer davantage le périphérique au point de le rendre complètement inopérant. Il est plutôt recommandé d’éteindre complètement l’ordinateur et de contacter un expert sur le champ. Ce dernier pourra ainsi poser un diagnostic juste sur les causes de l’anomalie et, de cette façon, sera capable de conseiller l’usager sur les dispositions à prendre en fonction du problème identifié. Il sera alors plus facile de récupérer les données informatiques et évitera du même coup des problèmes plus importants.

 

HDD Sentinel lui ne modifie rien sur le disque dur, il ne corrige rien, mais il affiche tous les indicateurs critiques si une défaillance matérielle ou une surchauffe est détectée… C’est l’utilitaire que tout le monde devrait installer sur son PC.

 

5 – Secouer son disque pour le remettre en état

Par ailleurs, lorsque qu’un usager pense que son disque dur est défectueux puisqu’il ne l’entend plus tourner, certaines méthodes assurent inévitablement une perte de données définitive. Certains vont jusqu’à retirer le disque physiquement de son emplacement initial afin de le secouer. Cette technique ne peut qu’endommager le disque et, éventuellement, le rendre littéralement inutilisable. Les pannes de disque dur peuvent être causées par une multitude de facteurs et de tenter de les régler par soi-même risque parfois d’être plus néfaste que positif. Encore une fois, un expert en la matière sera en mesure de vous guider vers la meilleure solution qui soit.

 

Comme les disques durs sont tous tôt ou tard susceptibles de connaître des ratés, il est impératif de savoir comment éviter le pire en faisant une sauvegarde régulière des données, plutôt que de tenter de résoudre les problèmes soi-même.


inspiré d’un article distribué par Kroll Ontrack
Back To Top